La baisse de la part des véhicules diesel s’est accélérée en novembre

La part des véhicules diesel a poursuivi son recul au mois de novembre (- 12,5 %), pour s’établir à moins de 65 % des immatriculations (64,2 %, en baisse de 6 points). « Un changement de fiscalité sur le gazole est inutile, le travail a déjà été fait par les normes pour rééquilibrer le marché », a d’ailleurs déclaré Patrick Blain, président du CCFA, lors de la présentation des chiffres du marché automobile de novembre.

A l’inverse, les immatriculations de véhicules essence ont progressé de 15 % le mois dernier, dépassant 32 % de part de marché (32,45 % exactement).

Les ventes de véhicules hybrides ont-elles aussi continué à progresser (+ 25 % en novembre), à 3 800 unités, représentant 2,7 % du marché (2,6 % sur onze mois).

La part des voitures électriques s’est quant à elle maintenue à 0,5 % du marché en novembre, avec 694 immatriculations (+ 110 %), représentant 0,5 % du marché. (AUTOACTU.COM 5/12/13)

Alexandra Frutos