La SNCF lance un réseau de covoiturage pour les trajets domicile-travail

iDVROOM, filiale de la SNCF spécialisée dans le covoiturage quotidien, propose, depuis le 8 décembre, de nouvelles offres destinées aux automobilistes et aux usagers des gares du réseau Transilien. L’objectif est de devenir un acteur incontournable des premiers et derniers kilomètres effectués par les automobilistes. C’est pourquoi iDVROOM vise principalement les déplacements "domicile-travail" qui nécessitent dans la majorité des cas de se rendre à la gare avec son véhicule personnel. Selon une étude du Commissariat général au développement durable (CGDD) « au moins 90 % des allers-retours domicile-travail directs sont réalisés par un individu voyageant seul ».

La plateforme et application mobile iDVROOM met en relation conducteur et passager qui veulent partager un véhicule pour se rendre ou partir d’une gare. Il est néanmoins possible d’effectuer des dépôts à des arrêts (de bus par exemple) sur le chemin. Selon Olivier Demaegdt, directeur général d’iDVROOM, un conducteur qui partage sa voiture régulièrement pourra réaliser « entre 500 et 2 000 euros d’économies chaque année, équivalent à un treizième mois ». Afin de convaincre les conducteurs d’adhérer au réseau, 20 euros leur seront offerts pour une révision automobile chez Norauto, dès qu’ils auront proposé un premier trajet sur le site. Depuis le 8 décembre dernier, 44 gares pilotes d’Ile-de-France disposent de places de parking dédiées aux covoitureurs qui installent un macaron sur leur pare-brise.

Grâce à sa nouvelle offre de covoiturage, la SNCF entend accompagner ses usagers franciliens face aux nombreux travaux prévus dans ses gares en 2015. Le groupe annonce que 160 gares (des 381) du réseau Transilien seront en travaux. Pour les usagers de ces gares détenteurs du passe Navigo qui se tourneront vers le covoiturage iDVROOM, tous les frais (tant pour les conducteurs que pour les passagers) seront pris en charge par Transilien.

Jusqu’au 31 août 2015, cette « offre travaux » est étendue aux utilisateurs des 15 gares (Saint Gratien, Epinay sur Seine, Gennevilliers, Les Grésillons, Saint Ouen, Vitry sur Seine, Les Ardoines, Savigny sur Orge, Epinay sur Orge, Sainte Geneviève des Bois, Saint Michel sur Orge, Brétigny, Pont de Rungis aéroport d’Orly, Orly ville et Les Saules) de la ligne RER C les plus concernés par les retards dus à l’incendie du poste des Ardoines cet été. Les usagers se verront rembourser leur trajet effectué en covoiturage.
Sur son site, iDVROOM annonce des frais de 0,20 euro fixes + 10 % du prix du trajet, ainsi qu’une commission de 7 % si la transaction bancaire est effectuée via le site. (AUTOACTU.COM 10/12/14)

Alexandra Frutos