La Russie envisagerait d'interdire les importations de véhicules occidentaux

La Russie envisagerait d'interdire les importations de véhicules occidentaux si l'Union européenne et les Etats-Unis décidaient d'appliquer de nouvelles sanctions.

Les constructeurs installés localement ne seraient pas directement touchés (PSA, Renault, Volkswagen et Toyota notamment), en revanche, les constructeurs "premium", tels que Mercedes et Volvo, en pâtiraient lourdement.

Les importations ont représenté 27 % des ventes de voitures en Russie au premier semestre de 2014 ; pour les camions et autobus, la proportion est de 46 % et 13 % respectivement. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 18/8/14)

Juliette Rodrigues