La Région Bretagne envisage d'acquérir 52 hectares du site PSA de La Janais

La Région Bretagne envisage d'acquérir 52 hectares sur les plus de 240 hectares que compte le site PSA Peugeot Citroën de La Janais, près de Rennes, avec pour objectif de pérenniser l'usine, qui emploie près de 3 800 personnes et qui doit accueillir l'an prochain le remplaçant du Peugeot 5008.

« Les négociations ont débuté il y a plusieurs mois avec [le président du directoire de PSA] Carlos Tavares », a indiqué le président (PS) du conseil régional Pierrick Massiot.

Trois collectivités - la Région, le conseil départemental d'Ille-et-Vilaine et Rennes Métropole - se sont engagées dans un protocole avec PSA, lui « permettant de se libérer de 52 hectares, des frais d'entretien et des taxes » inhérents, censés garantir une meilleure compétitivité au site breton, où sont produites la C5 Citroën et la Peugeot 508. En contrepartie, le protocole prévoit un comité de suivi qui aura notamment pour vocation de « s'assurer que PSA a mis en oeuvre les moyens industriels » nécessaires pour une production du remplaçant du 5008 dans des conditions de compétitivité optimales, selon le président de Région. PSA s'est par ailleurs engagé à maintenir l'activité de deux sous-traitants bretons, alors que le groupe envisageait de faire venir des pièces du futur modèle de Sochaux.

Si PSA ne tenait pas ses engagements, la Région prévoit le remboursement d'une partie de la somme versée pour les 52 hectares, qui doit encore être fixée par les Domaines, a souligné M. Massiot.

Une fois acquis, la Région prévoit de rétrocéder les terrains à Rennes Métropole à l'horizon 2018, à charge pour cette collectivité d'en assurer l'aménagement industriel. Les collectivités doivent faire valider le protocole par leurs assemblées respectives. (AFP 28/8/15)

Alexandra Frutos