La NHTSA promet de nouvelles procédures après l'affaire des rappels chez General Motors

La NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) s’est engagée à mettre en oeuvre de nouvelles procédures afin qu’une catastrophe comme celle des commutateurs d’allumage défectueux chez General Motors l'an dernier, qui a coûté la vie à plus de 100 personnes, ne se reproduise pas.Dans deux rapports internes publiés le 5 juin, l'agence américaine indique que le constructeur américain a dissimulé des informations qui l'auraient aidé à identifier le problème, mais elle reconnait avoir manqué des éléments importants et émis des hypothèses erronées.La NHTSA va procéder à des changements pour détecter les problèmes affectant la sécurité des véhicules plus tôt. Une équipe composée de trois experts désignés par le ministre américain des Transports Anthony Foxx l'aidera dans son processus de réorganisation.La NHTSA demande par ailleurs des moyens financiers et humains supplémentaires. Elle souhaiterait que les effectifs de son bureau qui enquête sur les défauts des véhicules (64 personnes actuellement) soient multipliés par sept. (AUTOMOTIVE NEWS, DETROIT NEWS 5/6/15, AFP 6/6/15)

Frédérique Payneau