La NHTSA ouvre une enquête sur le rappel de 1,6 million de voitures de General Motors

La NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) a ouvert une enquête sur le rappel de 1,6 million de voitures annoncé récemment par General Motors, en raison d’un défaut sur les contacteurs d’allumage (voir les revues de presse des 14 et 26/2/14).

L'agence s’interroge sur le temps mis par le constructeur pour procéder à ce rappel, alors qu’il avait eu connaissance de 31 accidents ayant entraîné 13 décès. L’enquête vise à déterminer si GM « a bien suivi la procédure et les exigences nécessaires en matière de rappels », a indiqué la NHTSA.

Par ailleurs, Opel a annoncé le 27 février le rappel de 2 300 roadsters GT de 2007 vendus en Europe et en Russie, pour le même problème que celui qui affecte les 1,6 million de voitures déjà rappelées. Le modèle partage la plateforme et des composants de la Saturn Sky qui figure parmi les modèles rappelés par General Motors. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 27/2/14, REUTERS 28/2/14)

Frédérique Payneau