La NHTSA ouvre une enquête sur Honda pour ne pas avoir signalé certains accidents

Les autorités américaines ont ouvert une enquête sur Honda afin de vérifier la transparence du constructeur en matière de sécurité de ses véhicules. La NHTSA (Agence américaine de la sécurité routière) estime en effet que Honda n'a pas transmis, comme l'exige la réglementation américaine depuis 2003, ses rapports trimestriels sur les plaintes de consommateurs, les accidents et autres défauts signalés sur ses véhicules.

La NHTSA estime notamment que Honda n'a pas fait état des accidents dus aux airbags défectueux de Takata.

Honda a fait savoir qu'il "coopérait totalement avec la NHTSA" et qu'il allait mandater un "audit sur ses processus de transmission desdits rapports aux autorités américaines".

Il y a quelques jours, la NHTSA a infligé une amende de 3,5 millions de dollars à Ferrari pour ne pas avoir transmis ces rapports trimestriels et pour avoir ainsi passé sous silence trois décès. (JAPAN TODAY 4/11/14)

Juliette Rodrigues