La NHTSA approfondit et étend une enquête visant des Ford Explorer

La NHTSA (agence américaine en charge de la sécurité routière) approfondit et élargit une enquête visant des Ford Explorer qu’elle avait ouverte en 2016, après avoir reçu des milliers de plaintes faisant état d’odeurs de gaz d’échappement dans l’habitacle. 1,33 million d'Explorer des années-modèles 2011 à 2017, dont certains sont utilisés par la police, sont concernés par l'enquête de la NHTSA. L'agence américaine a indiqué qu'elle avait connaissance de plus de 2 700 plaintes et de trois accidents qui pourraient être liés à une exposition au monoxyde de carbone. Une équipe de Ford travaille avec la police, la NHTSA et d'autres parties pour « examiner les problèmes signalés et trouver des solutions », a déclaré le constructeur. (REUTERS 28/7/17)

Frédérique Payneau