La Mustang, modèle emblématique de Ford, entame son deuxième demi-siècle

Ford a célébré les cinquante ans de la Mustang à la mi-avril. Il a dévoilé le 16 avril au Salon de New York la Mustang « 50 ans », une série limitée de 1 964 exemplaires qui sera commercialisée cet automne. Il a également exposé pendant deux jours une Mustang sur le toit de l’Empire State Building, comme il l’avait fait en 1965. La Mustang avait été présentée officiellement pour la première fois le 17 avril 1964 lors de l’exposition universelle de New York.

Voiture de légende, la Mustang entre dans le club très exclusif des véhicules qui sont encore en production après cinquante ans. La voiture de sport s’est imposée auprès du public dans le monde et dans la culture populaire, avec plus de 9,2 millions d’exemplaires vendus et plus de 3 300 apparitions dans des films et à la télévision (on l'a vue en 1964 dans un James Bond, Goldfinger, en 1966 dans Un homme et une femme de Claude Lelouch ou encore en 1968 dans Bullitt).

A la fois stylée, performante et abordable (le premier modèle coûtait 2 300 dollars), la Mustang ? du nom d’un cheval sauvage, emblème de la conquête de l’ouest - a ouvert un nouveau segment, celui des « {pony cars} », ces voitures de sport chères aux jeunes américains du Baby Boom. Conçu par Donald Frey, un ingénieur de Ford qui s’était vu reprocher par un de ses fils de développer des voitures qui « manquaient de peps », le modèle rencontre un succès immédiat et fulgurant. Alors que Ford prévoyait d’en vendre 80 000 la première année, 22 000 commandes sont enregistrées le premier jour et la barre du million d’unités est franchie après à peine deux ans. La Mustang détient toujours le record du démarrage de ventes le plus rapide de l’histoire de l’automobile. Longtemps en tête dans sa catégorie, elle s'est fait ravir la première place il y a trois ans par son ennemie de toujours, la Chevrolet Corvette (lancée en 1967), mais plus de trois cent fans clubs dans le monde entretiennent la légende et la Mustang est la voiture qui compte le plus de fans sur Facebook (plus de 5,5 millions).

Ford a présenté la sixième génération du modèle culte en décembre 2013, simultanément dans six villes sur quatre continents - New York, Los Angeles, Shanghai, Barcelone, Sydney et Dearborn. La nouvelle Mustang reste produite aux Etats-Unis (à Flat Rock, dans l’Etat du Michigan), mais contrairement aux versions précédentes qui étaient destinées essentiellement à la clientèle nord-américaine, elle sera vendue dans une centaine de pays, et pour la première fois en Europe et en Chine. Ford prévoit d’en écouler un peu plus de 100 000 unités par an, dont environ 10 % hors d’Amérique du Nord.

La Mustang n’est pas un modèle à grands volumes pour Ford, mais elle « touche au c’ur et à l’âme de notre entreprise et représente vraiment le meilleur du groupe », avait souligné Mark Fields, numéro deux du constructeur, lors de la présentation de la nouvelle génération fin 2013.

Frédérique Payneau