La Lituanie propose un compromis très favorable aux attentes allemandes sur le CO2

Alors qu’elle n’a pas encore de mandat de négociation, la présidence lituanienne de l’Union européenne a soumis aux députés européens une nouvelle proposition de compromis sur la réglementation CO2 des véhicules. La Lituanie a en fait combiné les différents amendements déposés par l’Allemagne et propose maintenant de repousser à 2023 l’objectif de 95 g de CO2/km (contre 2020). Plus exactement, elle demande que seule une partie de la flotte, dont le pourcentage reste à définir, soit contrainte d’atteindre l’objectif de 95 g de CO2/km ; l’objectif ne porterait ensuite sur la totalité des ventes qu’à compter de 2023 (fin 2022). La Lituanie propose en outre d’augmenter de 5 g, à 7,5 g, les super-crédits alloués aux constructeurs pour atteindre leur objectif et ce, dès 2020 et jusqu’en 2023. (AUTOACTU.COM, AUTOMOBILWOCHE 6/11/13)

Alexandra Frutos