La France reste le premier marché européen dans les véhicules électriques et hybrides

« Depuis le début de l'année 2013, les segments VP et VUL électriques enregistrent respectivement une progression de 48 % et 57 % par rapport à 2012 », indique l'Avere-France dans son baromètre mensuel. Bilan équivalent dans les véhicules hybrides, puisque, « avec 29 164 ventes depuis le début de l'année, c'est une augmentation de 250 % sur un an », ajoute l’association.

Les mois de juillet et août ont cependant été en deçà de la moyenne établie sur huit mois. Dans la catégorie des voitures électriques, la période affiche 895 immatriculations. Du côté des utilitaires légers, ce sont 769 ventes enregistrées en deux mois, dont 571 Renault Kangoo Z.E. « Avec le lancement de nouveaux modèles au Salon de Francfort, les ventes devraient s'accélérer et permettre d'atteindre 20 000 immatriculations de V.E. en 2013 », explique l'Avere. En 2012, le total s'élevait à 9 314 unités.

Dans les véhicules hybrides, Toyota est a été le premier acteur du marché français en juillet et août. Il a immatriculé 2 048 Yaris, 1 325 Auris (1 325 unités et 555 Prius (555 unités). Ce dernier modèle a toutefois été devancé les Peugeot 3008 (714 unités) et 508 (603 unités). La Citroën DS5 a quant à elle totalisé 377 immatriculations au cours de l'été.

L'Avere France souligne par ailleurs que la France reste le premier marché européen dans les véhicules électriques et hybrides, devant la Norvège et l'Allemagne. (JOURNALAUTO.COM 6/9/13, PARISIEN 9/9/13)

Alexandra Frutos