La Csiam envisage une baisse du marché français pouvant atteindre près de 8 %

Si les ventes en 2013 atteignent « 1,8 million pour les voitures particulières, ce sera déjà très bien », estime Jean-Luc Gérard, président de la branche voitures particulières de la Csiam. Ce chiffre représenterait un recul de 5 %, soit la baisse envisagée par le CCFA. Mais « je pense que ça ne le fera pas », ajoute M. Gérard, qui n'exclut pas que les immatriculations tombent à 1,75 million d’unités, soit une baisse de près de 8 %. (AFP)

Alexandra Frutos