La Csiam contre un durcissement de la fiscalité automobile

Les représentants des constructeurs automobiles étrangers en France ont plaidé le 2 octobre pour une fiscalité qui ne « détruit [pas] de la valeur », au moment où le gouvernement envisage de durcir le système du bonus-malus. « Il faut réorienter la fiscalité sur l'automobile en France », a déclaré Thierry Archambault, président délégué de la Csiam (Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle) lors d'une rencontre avec la presse. (AFP)

Alexandra Frutos