La Commission européenne souhaite une homologation quasi-mondiale

La Commission européenne a exprimé sa satisfaction la semaine dernière après que les Etats membres de l’Union Européenne et le Japon, la Russie, la Corée du Sud, l’Afrique du Sud et l’Australie se sont mis d’accord pour harmoniser leurs procédures d’homologation. « L’Acea encourage vivement la disparition réelle et effective des barrières non-tarifaires dans le secteur automobile » a de son côté réagi l’association. (Largus.fr)

Alexandra Frutos