La Commission environnement du parlement européen recommande un objectif entre 68 et 78 g de CO2/km pour 2025

Dans le cadre du travail législatif européen, les députés européens ont donné la semaine dernière une première opinion sur la stratégie de la Commission européenne « mobilité à faible taux d’émission ». Ils ont notamment donné leur avis sur les normes d’émissions de CO2 pour l’après-2025. Ce sont les membres de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement qui ont rendu cet avis. Celui-ci « invite la Commission à présenter un objectif pour l’après-2025 entre 68 et 78 gr CO2/km pour les voitures et entre 105 et 120 gr CO2/km pour les camionnettes. A cette date sera entré en vigueur le nouveau cycle d’essai harmonisé au niveau mondial pour les véhicules légers. Baptisé WLTP, il remplace le NEDC par des simulations de parcours qui se veulent plus proche de la réalité. Les députés estiment cependant que l’introduction du nouveau cycle WLTP ne suffit pas et qu’il faut « développer une procédure d’essai sur route plus transparente et réaliste qui permette de refléter la consommation réelle de carburant et les émissions de CO2, que viendrait compléter l’installation de compteurs de consommation de carburant sur les véhicules ».D’ici à 2021, la moyenne à atteindre par le parc de voitures neuves est de 95 grammes de CO2 par kilomètre (soit une consommation d’essence de 4,1 l/100 km et de gazole de 3,6 l/100 km) et, pour les véhicules utilitaires légers, l’objectif est de 147 grammes de CO2 par kilomètre (soit une consommation de gazole d’environ 5,5 l/100 km). Les députés demandent également à la Commission de promouvoir « l’essor du marché des véhicules électriques » avec « une initiative européenne à long terme en faveur des batteries de nouvelle génération ». Cet avis a été transmis à la commission des transports et du tourisme du Parlement européen, qui doit rédiger une proposition de résolution. (AUTOACTU.COM 3/7/17)

Alexandra Frutos