La Commission des affaires économiques de l’Assemblée Nationale opposée à la libéralisation des pièces de carrosserie

Les députés de la Commission des Affaires économiques ont audité le 6 juin les organisations professionnelles du secteur automobile (hors constructeurs) sur le projet de loi Hamon sur la consommation. A cette occasion, le rapporteur s’est dit opposé à la libéralisation du marché des pièces de carrosserie. Il s’est en revanche déclaré favorable à une exclusion des véhicules d’occasion dans le texte portant sur l’allongement de la durée de la présomption de défaut de conformité, indique le CNPA. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos