La Chine veut être à la pointe dans les batteries pour V.E. 2/2

Comme indiqué dans la première partie de ce Zoom Eco (en date du 30/6/17), d'ici à 2021, la Chine devrait produire 65 % des batteries au lithium-ion dans le monde.

Au total, les capacités de production de batteries au lithium-ion devraient passer de l'équivalent de 103 gigawatts-heure par an actuellement à 273 gigawatts-heure par an d'ici à 2021.

La Chine ne veut pas manquer cette opportunité de développement. Néanmoins, le pays ne sera pas seul dans la course. Tesla a annoncé son projet de construire jusqu'à 4 usines de batteries supplémentaires et un des ces futurs sites pourrait se trouver à Shanghai.

Or, peu d'entreprises chinoises (voire aucune) peuvent rivaliser individuellement contre Tesla. En effet, la production de batteries pour véhicules électriques en Chine est réalisée par une constellation de petites et moyennes entreprises plutôt que par des grands groupes avec l'envergure de Tesla. La Chine manque en effet d'un véritable leader sur le segment.

Néanmoins, les entreprises chinoises bénéficient des mesures protectionnistes du gouvernement chinois. Ainsi, Pékin veut encourager les entreprises à produire des batteries pour véhicules électriques, afin qu'un marché chinois suffisamment important puisse se développer et que les constructeurs de véhicules électriques n'aient pas besoin d'importer des batteries.

Avec une telle stratégie, le marché chinois des batteries pour véhicules électriques offrira une base suffisamment importante pour les fabricants locaux, qui pourront réaliser des économies d'échelle et également développer suffisamment leur activité pour envisager à terme d'exporter à l'international.

Cindy Lavrut