La Chine régule les privilèges liés aux plaques d'immatriculation militaire

Le gouvernement chinois va mettre fin aux privilèges accordés aux conducteurs de véhicules dotés de plaques d'immatriculation militaires. Les propriétaires de ces véhicules (principalement de luxueuses limousines) ont jusqu'à mardi pour changer leur plaque d'immatriculation et se faire réenregistrer.

Cette démarche vise à combattre la corruption. En effet, les plaques militaires donnent accès à divers avantages (gratuité de l'essence, des autoroutes et des parkings, non respect des vitesses imposées et franchissement des feux rouges) et se monnayent donc sous le manteau.

Désormais, les limousines des marques Jaguar, Mercedes-Benz, BMW et Porsche ne pourront plus arborer de plaque militaire, a précisé un communiqué du Ministère chinois de la Défense. (AFP 29/4/13)

Cindy Lavrut