La Chine pourrait devenir le premier débouché de Smart

La Chine pourrait devenir le premier débouché de Smart d'ici deux à trois ans, prévoit Annette Winkler, présidente de Smart. (Automobilwoche)

Cindy Lavrut