La Chine devrait devenir le premier débouché de Volvo Cars en 2014

La Chine devrait devenir le premier débouché de Volvo Cars devant les Etats-Unis dès cette année. En effet, la marque suédoise compte écouler plus de 80 000 voitures dans le pays sur l’ensemble de 2014.

En 2013, Volvo avait vendu 61 146 voitures en Chine, a rappelé le constructeur dans un communiqué à l'occasion du Salon de Pékin. La marque suédoise table cette année sur une croissance supérieure à celle attendue sur le segment du haut de gamme en Chine (+ 20 %, selon les prévisions de Volvo). Au premier trimestre, Volvo a déjà vu ses ventes progresser de 25,4 %.

Cette forte croissance est due au soutien de la maison mère Geely, qui a aidé Volvo à « développer très rapidement son empreinte industrielle en Chine, avec trois usines », s'est félicité Hakan Samuelsson, président de Volvo.

Au niveau mondial, le constructeur suédois table sur une augmentation de ses ventes d'au moins 5 % en 2014, à plus de 450 000 unités. D'ici à 2018, Volvo Cars veut vendre 800 000 voitures par an, dont 200 000 sur le seul marché chinois. (AFP 21/4/14, HANDELSBLATT 20/4/14)

Cindy Lavrut