La BEI envisage de demander à Volkswagen le remboursement de ses prêts

La Banque européenne d’investissement (BEI) va enquêter pour voir si Volkswagen a employé des prêts de l’Union européenne pour le trucage des tests anti-pollution sur ses voitures diesel et pourrait demander à être remboursée, a déclaré son patron Werner Hoyer.

« La BEI pourrait avoir été touchée [par l'affaire VW] parce que nous devons atteindre certains objectifs liés au climat avec nos prêts », ajoute M. Hoyer dans un entretien avec le journal allemand SÜDDEUTSCHE ZEITUNG (11/10/15).

La BEI a accordé environ 4,6 milliards d'euros de prêts à Volkswagen depuis 1990, notamment pour le développement de moteurs à faibles émissions de polluants. L'encours de prêts reste actuellement à 1,8 milliard d'euros. (REUTERS, AUTOMOBILWOCHE, ZEIT 12/10/15)

Cindy Lavrut