L'utilisation des voitures particulières en Allemagne ne devrait pas diminuer

L’utilisation des voitures particulières en Allemagne ne devrait pas diminuer. En effet, selon un sondage réalisé par l’ADAC, 13 % des automobilistes seulement envisagent de moins utiliser la voiture, 17 % comptent l’utiliser davantage et 62 % comptent sur un usage similaire à celui des années précédentes.Le sondage de l'ADAC a ainsi classé les différents moyens de transports selon la différence entre le pourcentage des sondés qui comptent accroître leur utilisation du moyen de transport et ceux qui comptent la réduire.La différence entre le pourcentage des sondés qui comptent accroître leur utilisation de la voiture particulière et ceux qui comptent la réduire est de + 4 % selon ce sondage, tandis que la différence pour les transports en commun est de + 3 %. L'utilisation du vélo et de l'autopartage est plébiscitée, avec une différence de + 12 % pour le vélo et de + 9 % pour l'autopartage. De plus, parmi les personnes interrogées, elles seraient davantage à vouloir augmenter leur utilisation du rail (+ 4 %) et des autocars longue distance (+ 7 %) plutôt que la réduire. En revanche, pour la moto, le nombre de personnes qui comptent moins utiliser leur moto est supérieur au nombre qui compte l'utiliser plus, la différence est donc de - 1 %. Enfin, 55 % des personnes interrogées ont indiqué qu'elles ne pouvaient absolument pas s'imaginer devoir se passer de leur voiture dans les cinq années à venir. (AUTOMOBILWOCHE 26/7/17)

Cindy Lavrut