L'usine brésilienne de Daimler va nécessiter un investissement initial de 170 millions d'euros

L’usine brésilienne de Daimler (implantée à São Paulo ; voir la revue de presse du 1/10/13) va nécessiter un investissement initial de 170 millions d’euros et devrait produire 20 000 véhicules par an à partir de 2016. Les modèles produits seront les nouvelles générations des Classe C et GLA.

L'implantation de ce nouveau site impliquera la création d'environ 1 000 emplois au sein même de l'usine et de près de 3 000 postes parmi les fournisseurs de Daimler.

Le constructeur se fixe pour objectif de devenir numéro un sur le segment du haut de gamme au Brésil d'ici à 2020 au plus tard. « Le Brésil est un marché important pour le futur », a souligné Andreas Renschler, responsable de la production de Daimler.

Il estime que le marché brésilien est appelé à devenir à terme l'un des trois premiers marchés mondiaux et devrait croître de 50 % d'ici à 2020. Actuellement, le Brésil est déjà le quatrième marché mondial (derrière la Chine, les Etats-Unis et le Japon), avec 3,8 millions de véhicules écoulés l'an dernier. (AFP, AUTOMOTIVE NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, HANDELSBLATT 1/10/13)

Cindy Lavrut