L’usine Renault de Tanger reçoit les enfants de l’Heure Joyeuse

Une soixantaine d’enfants défavorisés, encadrés par l’association l’Heure Joyeuse, ont effectué une visite de l’usine Renault de Tanger. Les plus âgés ont pu découvrir les lignes de production de l’usine, tandis que les autres ont participé à un concours de dessin. La journée a été clôturée pour ces jeunes, dont certains issus de familles subsahariennes, par une séquence d’animation musicale au sein de l’amphithéâtre de l’usine. Les relations entre l’Heure Joyeuse et Renault ne datent pas d’hier. En 2012, les deux partenaires avaient signé un mémorandum d’entente pour la mise en place d’un partenariat d’une durée de 3 ans, pour le développement de projets dans le monde rural, notamment la province de Fahs-Anjra.
L’un des premiers projets avait porté sur la mise en place de trois bus pour le transport scolaire au profit de trois écoles distantes de la préfecture de Fahs Anjra. Renault avait offert trois Master aménagés ainsi que leurs frais d’entretien pendant 3 ans, pour un montant total de 1,8 million de dirhams (161 000 euros). Ce partenariat s’inscrit dans la politique de responsabilité sociale de Renault en faveur de l’éducation et du programme « Sécurité pour tous ». Il vise à mettre en ?uvre tout ce qui peut aider à un meilleur développement socioculturel des enfants du monde rural au Maroc, respectant l’une des promesses faites par Carlos Ghosn lors de l’inauguration de l’usine de Renault à Melloussa d’accompagner le tissu social local.
L’unité industrielle de Renault à Tanger met aussi en ?uvre d’autres actions sociales. C’est le cas de la journée des parents organisée chaque mercredi afin que des parents ou d’autres membres de la famille des ouvriers de l’usine découvrent les lignes de montage. L’objectif est de renforcer le sentiment d’appartenance et de fierté des ouvriers, explique Renault.(LECONOMISTE.COM 28/7/14)

Alexandra Frutos