L’usine Renault de Melloussa s’appuie sur le dynamisme du port de Tanger-Med

Plus de 170 000 véhicules produits par Renault-Dacia au Maroc ont été exportés en 2014 à partir du port de Tanger-Med, soit presque deux fois plus que l'année précédente. « Le trafic véhicules au terminal Renault a enregistré une croissance de 43 % en un an », a souligné le groupe Tanger-Med dans un communiqué. Quelque 211 000 véhicules y ont ainsi été manutentionnés, « dont 170 100 à l'export provenant de l'usine Renault-Melloussa », a-t-il ajouté. En 2013, l'usine de Melloussa, dans le nord du Maroc, avait produit plus de 100 000 véhicules, destinés pour plus de 90 % à l'export.

Le groupe Renault a inauguré en octobre 2013 la phase II de son usine géante de Tanger, ouverte un an et demi plus tôt dans la commune de Melloussa. Il espère atteindre une production de plus de 300 000 véhicules par an, ce qui en ferait « la plus grande usine du genre en Afrique ». Cette usine peut s'appuyer sur les capacités du port moderne de Tanger-Med, inauguré en 2007 et devenu un fleuron de l'économie marocaine.

Outre sa situation géographique, sur le détroit de Gibraltar, l'une des trois voies maritimes les plus fréquentées au monde (plus de 100 000 navires par an, 20 % du trafic mondial), Tanger-Med bénéficie également de la présence à proximité immédiate de zones franches. En 2014, « l'activité globale » du port a de nouveau progressé de 17 %, a annoncé le groupe Tanger-Med, le tonnage des marchandises traitées dépassant les 40 millions. Le trafic passagers a quant à lui augmenté de 11 % (à 2,15 millions), tandis que celui des conteneurs, avec une hausse de 22 %, a atteint sa pleine capacité (un peu plus de trois millions d'unités l'an dernier). Une seconde phase du projet, qui doit permettre de porter cette capacité à huit millions de conteneurs, est en cours de réalisation.

Alexandra Frutos