L’usine Renault d’Oued Tlelat amorce une « filière automobile algérienne »

Le directeur général de Renault Algérie Guillaume Josselin explique que l’ouverture de l’usine d’Oued Tlelat cadre avec l’ambition générale du groupe « d’amorcer les premiers pas d’une filiale automobile en Algérie ». « En Algérie, Renault n’a pas pour seule ambition d’être un concessionnaire comme les autres, mais bien d’être une entreprise citoyenne qui ne se contente pas d’importer et de distribuer des véhicules. Nous avons l’ambition de créer de la valeur ajoutée », souligne-t-il. (Latribune.fr)

Alexandra Frutos