L'usine Federal Mogul de Chasseneuil-du-Poitou fermera définitivement ses portes la semaine prochaine

Déjà à l'arrêt depuis plusieurs mois, l'usine Federal Mogul de Chasseneuil-du-Poitou (Vienne) fermera définitivement ses portes la semaine prochaine, avec 241 licenciements à la clé, a-t-on appris de source syndicale. Les activités du site doivent être délocalisées en Pologne et en Turquie, où les coûts de production sont inférieurs, indique-t-on de même source.

Le projet de fermeture du site de Chasseneuil, qui produit surtout des pistons diesel pour les constructeurs automobiles français, avait été présenté début février par le géant américain Federal Mogul. D’après la direction, le site, déficitaire depuis 2009, était confronté à « des conditions de marché très difficiles » et souffrait en particulier du développement des moteurs à essence au détriment du diesel.

Les 241 employés du site devraient recevoir leur lettre de licenciement le 9 octobre et percevoir une prime de 45 000 euros brut proposée par la direction en complément des indemnités légales proportionnelles au nombre d'années passées dans l'entreprise, précisent les syndicats.

Dernière en France à fabriquer des pistons pour moteurs diesel, l'usine de Chasseneuil, indépendante, avait été créée en 1972 et était rentrée dans le giron de Federal Mogul en 1998. Elle a perdu peu à peu ses lignes de production et ne produisait plus dernièrement que quelques produits « en fin de vie » pour des constructeurs français. (AFP 3/10/14)

Alexandra Frutos