L'industrie automobile au Vénézuéla est en difficulté

La production de véhicules au Venezuela a chuté de 30,7 % au cours des neuf premiers mois de 2013, à 58 073 unités, et devrait à peine atteindre les 80 000 unités sur l'ensemble de l'année, indique la Cavenez (Chambre syndicale de l'automobile au Venezuela). "Nous allons retrouver des volumes semblables à ceux que nous avions dans les années 90", déplore la Cavenez, ajoutant que la situation pour le début de 2014 était "inquiétante".

"L'industrie fonctionne a minima par manque de devises. Le gouvernement utilise le contrôle du change comme une arme politique contre les entreprises privées", explique la Cavenez.

Toyota a déjà annoncé une interruption de son activité au Vénézuéla à partir du 28 octobre, jusqu'au 11 novembre, faute de matériel. D'autres constructeurs étudient la possibilité d'avancer les congés de fin d'année au 1er décembre, avec un retour début 2014. (GUIA MOTOR 21/10/13)

Juliette Rodrigues