L'industrie automobile américaine réaffirme son engagement en faveur de l'environnement (1/2)

La décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, annoncée la semaine dernière, n’a pas entamé la détermination des constructeurs américains à continuer à développer des véhicules plus propres et plus sobres.General Motors, Ford et des organisations représentant l’industrie automobile n’ont pas condamné la décision du président américain, mais ils ont indiqué que leurs plans de développement durable étaient inchangés.« GM ne fléchira pas dans son engagement en faveur de l’environnement et sa position sur le changement climatique n’a pas changé », a indiqué le constructeur dans un communiqué, ajoutant qu’il restait « déterminé à créer un environnement meilleur ».Ford a réaffirmé que « le changement climatique est une réalité » et indiqué qu’il restait « absolument déterminé à réduire les émissions de gaz à effet de serre de [ses] véhicules et de [ses] installations ».Le plus virulent a été Elon Musk, le patron du fabricant de véhicules électriques Tesla, qui a indiqué dans un tweet que la décision de M. Trump le conduirait à se retirer de deux comités consultatifs du président. « Le changement climatique est une réalité. Quitter Paris n’est pas une bonne chose pour l’Amérique ni pour le monde », a déclaré M. Musk, ajoutant qu’il avait fait tout son possible pour convaincre le président américain.Mme Barra, qui siège comme M. Musk au conseil économique de la Maison Blanche, n’a pas pour sa part l’intention de quitter cette instance. Sa participation à ce forum donne à GM la possibilité de travailler avec l’administration et d’autres chefs d’entreprise sur des mesures en faveur d’une économie et d’une industrie automobile fortes et compétitives, a expliqué le constructeur. L’annonce de M. Trump a coïncidé avec la publication du rapport de développement durable de General Motors, dans lequel le constructeur détaille ses progrès et ses initiatives dans le domaine de l’environnement. « La gestion de l’environnement et le développement durable font partie de notre modèle d’entreprise et sont au c’ur de nos activités », affirme Mme Barra dans ce rapport.

Frédérique Payneau