L'incroyable reprise de l'industrie automobile espagnole (1/2)

Les usines espagnoles ont produit 214 964 véhicules au mois de septembre (toutes catégories confondues), en hausse de 11,7 %, indique l’ANFAC (Association des constructeurs). Sur les neuf premiers mois de l’année, la production de véhicules a progressé de 10,8 %, à 1 795 387 unités. L’Espagne a ainsi réintégré le classement mondial des dix principaux pays producteurs d’automobiles, à la neuvième place. En Europe, elle se classe deuxième, juste derrière l’Allemagne. Sur l’ensemble de l’année 2014, la production de véhicules devrait totaliser 2,4 millions d’unités, et en 2015, elle devrait atteindre 2,6 millions d’unités. "Nous sommes en bonne voie pour atteindre l’objectif de 3 millions d’unités fixé pour 2017", précise l’Association.

L’ANFAC indique dans un rapport que les usines automobiles locales ont fonctionné à 80 % de leurs capacités cette année et qu’elles devraient atteindre les 100 % en 2017. La plupart des constructeurs profitent de ce dynamisme. Nissan va recruter 686 personnes sous contrats temporaires pour son usine de Barcelone. L’initiative vise à faire face à la hausse de la demande des modèles Pulsar (voiture) et NV200 (fourgonnette). Sur les 686 recrues, 600 seront affectées à une nouvelle équipe de fin de semaine, qui sera mise en place à partir de janvier 2015 pour une période de trois mois. Les 86 autres formeront une équipe de nuit avec certains salariés déjà présents dans l’entreprise. L’équipe de nuit est opérationnelle depuis le 20 octobre.

De son côté, PSA Peugeot Citroën a indiqué que son usine de Madrid était "prête à recevoir d’autres produits". M. Robredo, directeur de l'usine, a rappelé que le site avait par le passé, fabriqué "jusqu’à quatre véhicules différents à la fois" et que ses capacités atteignent 200 000 unités par an. Il a ajouté que, d’ici à la fin de 2014, une centaine de personnes supplémentaires pourraient être recrutées, s’ajoutant aux 200 déjà embauchées cette année. "Notre situation est très enviable ; nous lançons la production d’un nouveau véhicule dont le succès dépasse les attentes", s’est félicité M. Robredo. L’usine de Madrid produit actuellement 364 véhicules par jour, volume qui sera accru de 20 % d’ici à la fin de l’année.

L’ANFAC souligne également que le secteur de la production automobile en Espagne compte plus de salariés fixes que les autres industries, avec 83,5 % de CDI dans les usines, 12,5 % de CDD et 4 % d’intérim. Selon une enquête sur la population active en Espagne (EPA-Asalariados), les usines de production de véhicules installées dans le pays ont créé 13 100 nouveaux postes de travail au troisième trimestre de 2014, en hausse de 16,4 %. Au premier semestre, 6 300 postes avaient été créés, portant à 19 400 le nombre total de créations d’emplois dans les usines automobiles espagnoles depuis le début de l’année. Ces postes représentent 26 % de l’ensemble des emplois créés dans l’industrie manufacturière du pays sur la période.

Juliette Rodrigues