L’équipementier Voit France ferme ses portes

Voit France, fabricant de pièces métalliques pour l’automobile basé à Henriville (Moselle), ferme définitivement ses portes aujourd’hui en raison de difficultés financières, ce qui entraîne une soixantaine de licenciements. « Un plan de cession partielle » va toutefois permettre à 26 salariés de l'entreprise d'être reclassés chez Magna Lorraine Emboutissage, sous-traitant automobile également implanté à Henriville, indique l’administrateur judiciaire.

Voit France, placé en redressement judiciaire en février, avait été créé en 1998 par la maison mère allemande, Voit. En 2009, la filiale française était devenue indépendante, après avoir déjà frôlé la fermeture. (AFP 31/7/13)

Alexandra Frutos