L'entreprise Nano-Flowcell a présenté une berline électrique au Salon de Genève

L'entreprise du Liechtenstein Nano-Flowcell a présenté la seconde génération de sa berline électrique Quant au Salon de Genève. Cette berline ne se démarque pas par son design assez proche de celui de la première Quant, dévoilée en 2010, mais par sa motorisation.

En effet, la Quant est alimentée par une batterie « redox ». Cette technologie révolutionnaire permet de régénérer la batterie électrique grâce à la réaction d'une solution électrolyte sur une membrane. Pour recharger cette batterie, il suffit donc de vidanger le liquide déjà passé dans la membrane et de remplir le réservoir principal d’électrolyte. Ce procédé offrirait à la Quant une autonomie comprise entre 400 et 600 km.

Le concept est doté d'un moteur sur chaque roue (soit une puissance totale maximum de 925 ch) et pourrait être homologué dès l'an prochain. (AUTOMOBILWOCHE 5/3/14)

Cindy Lavrut