L'ensemble Fiat-Chrysler sera rebaptisé après sa fusion

Le nouveau groupe à naître de la fusion entre Fiat et Chrysler aura "un nouveau nom" et pourrait être coté à New York ou à Hong Kong, a déclaré Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat et directeur général de Chrysler. "Fiat est cotée à Milan. Ensuite nous irons là où se trouve l'argent", a-t-il indiqué. La fusion donnera naissance au 7ème groupe automobile mondial.

"Nous sommes là, prêts à repartir, mais nous avons besoin de fonds pour financer la relance", explique M. Marchionne, qui a toutefois de nouveau exclu de procéder à une augmentation de capital. "Ce serait une destruction de valeur", a-t-il indiqué, laissant en revanche la porte ouverte à un emprunt obligataire convertible.

Quant au choix du siège du futur groupe, il dépendra du lieu de cotation, mais il s'agit de toute façon d'une question "purement symbolique et émotive", a-t-il estimé en réponse aux inquiétudes que suscitent les projets du groupe Fiat en Italie, où il est le principal employeur privé.

Fiat présentera au mois d'avril un nouveau plan stratégique pour le nouvel ensemble. La fusion bénéficiera aussi aux employés italiens, dont beaucoup travaillent actuellement dans un régime d'horaires allégés en raison de la faiblesse de la demande. "Si le marché ne s'écroule pas une nouvelle fois, je dis qu'ils reviendront tous", a assuré M. Marchionne. (REPUBBLICA, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AFP, MONDE, CHALLENGES 10/1/14)

Juliette Rodrigues