L’enjeu de l’amincissement des tôles d’acier pour l’automobile

« Un gain de 12 kilos [d’acier] permet d’économiser un gramme d’équivalent CO2 par kilomètre parcouru », indique la direction d’ArcelorMittal, qui est bien décidée à comprimer encore l’épaisseur de ses tôles pour l’automobile sans nuire à leurs performances. (Echos)

Alexandra Frutos