L'édition 2013 du Salon de Los Angeles sous le signe du luxe et de la technologie

L’édition 2013 du Salon de Los Angeles a ouvert ses portes au public du 22 novembre au 1er décembre, après trois journées réservées à la presse. La manifestation se déroulait au même moment que le Salon de Tokyo, qui a lieu tous les deux ans, mais les grands constructeurs ne l’ont pas boudée. Ils devaient y dévoiler 23 nouveaux modèles en première mondiale et y présenter plus de 20 autres véhicules pour la première fois en Amérique du Nord. Les organisateurs tablaient sur une fréquentation en hausse, par rapport aux 860 000 visiteurs accueillis en 2012.

Le salon californien offre la particularité de se tenir dans l’Etat américain le plus tourné vers l’extérieur et d’accueillir la population la plus réceptive aux nouvelles technologies. Premier marché automobile des Etats-Unis, la Californie est également l'Etat où l'on achète le plus de véhicules électriques.

Le Salon de Los Angeles s’est affirmé au fil des années comme un grand salon faisant la part belle à l’innovation et à l’écologie. Le titre de « Voiture verte de l’Année », décerné par le Green Car Journal, est annoncé au salon. Il a été attribué cette année à la Honda Accord, dont la famille comprend des versions à essence peu gourmandes en carburant, un hybride et un hybride rechargeable.

Luxe et technologie se sont partagé la vedette cette année au Salon de Los Angeles.

Coté luxe, Porsche a dévoilé le Macan, un tout-terrain de loisir compact, et Lincoln le MKC dans la même catégorie. Jaguar a présenté le coupé Type F, Audi la famille A3 restylée et étoffée, BMW le coupé Série 4, Maserati la berline Ghibli, Kia la berline de haut de gamme K900. Mercedes a présenté 4 modèles en première mondiale. Les modèles compacts qui s’inscrivent dans le bas du segment du haut de gamme, en hausse de plus de 10 % depuis le début de l’année, étaient en force.

Coté technique, les véhicules à pile à combustible alimentés à l’hydrogène ont été à l’honneur. Honda a présenté un concept qui annonce un véhicule dont la commercialisation aux Etats-Unis et au Japon est prévue en 2015. Hyundai a exposé une version à pile à combustible du Tucson. Ce véhicule sera lancé sur le marché américain en 2014, d’abord dans quelques concessions en Californie, où le réseau de distribution d’hydrogène est le plus étoffé. Toyota a pour sa part annoncé son intention de commercialiser une voiture roulant à l'hydrogène aux Etats-Unis en 2016.

En réponse aux changements rapides que les nouvelles technologies en matière d'aide à la conduite et de communication engendrent dans l'industrie automobile, les organisateurs du Salon de Los Angeles ont en outre organisé cette année des rencontres sur le thème de la « voiture connectée ».

Frédérique Payneau