L'écart entre Ford et General Motors sur le marché américain s'est considérablement réduit

En 2007, la dernière bonne année pour l'industrie automobile avant la récession, General Motors vendait en moyenne plus de 105 000 véhicules de plus que Ford par mois sur le marché américain. Au cours des douze derniers mois, l'écart entre les deux constructeurs s'est réduit à moins de 25 000 unités et au mois de septembre Ford n'a vendu que 2 743 véhicules de moins que son concurrent.

Depuis le début de l'année, Ford a gagné un demi point de part de marché - plus qu'aucun autre constructeur -, tandis que la part de marché de General Motors a diminué d'un dixième de point. L'écart entre les deux rivaux en termes de parts de marché n'est plus que de 2 points de pourcentage, près de quatre fois moins qu'en 2007.

Les progrès de Ford sont dus notamment à trois véhicules : le Série F, la Fusion et l'Escape. Ils ont représenté plus de la moitié de ses ventes sur les neuf premiers mois de l'année.

Soucieux de conserver sa première place sur le marché américain, General Motors a gonflé ses promotions et amélioré ses programmes de rabais après avoir subi un recul de 11 % de ses ventes en septembre. (AUTOMOTIVE NEWS 7/10/13)

Frédérique Payneau