L’autorité indienne de la concurrence a infligé des amendes...

L’autorité indienne de la concurrence a infligé des amendes à 14 constructeurs automobiles pour un total de 420 millions de dollars pour avoir limité l’accès au marché des pièces détachées et avoir fait grimper les prix, a annoncé mardi un de ses responsables. Parmi les groupes condamnés figurent Toyota, Nissan, Honda, Volkswagen, BMW, Mercedes-Benz, Ford et General Motors ainsi que des groupes indiens tels que Maruti Suzuki, Hindustan Motors et Tata Motors. La commission indienne de la concurrence avait ouvert son enquête il y a deux ans après avoir été informée d’une rupture de stocks de pièces détachées sur le marché indien. (AFP)

Juliette Rodrigues