L'autopartage en Allemagne en quelques chiffres

L'autopartage est un moyen de transport de plus en plus utilisé en Allemagne. En effet, actuellement 1 040 000 Allemands se sont enregistrés comme utilisateurs d'un service d'autopartage. En 2010, ils étaient moins de 200 000. Actuellement, le parc allemand de véhicules « partagés » (mis à disposition par les entreprises qui proposent un service d'autopartage) s'élève à 15 400 véhicules. Ils sont répartis dans 490 villes allemandes qui disposent de stations où les utilisateurs peuvent récupérer les voitures qu'ils vont utiliser puis les y déposer. En outre, 13 de ces villes disposent également d'offres d'autopartage où les véhicules peuvent être garés partout en ville et l'utilisateur choisit donc le véhicule le plus proche (lors de la réservation avec son smartphone) et peut le stationner n'importe où dans la ville desservie lors que son utilisation est terminée.Parmi les fournisseurs de services d'autopartage, le leader en Allemagne est Flinkster, le service de la Deutsche Bahn, avec 3 600 véhicules disponibles. Il est suivi par Car2Go (avec une flotte de 3 500 véhicules) et DriveNow (2 360 véhicules), les services d'autopartage de Daimler et de BMW, respectivement. Par ailleurs, l'autopartage est plutôt utilisé par les jeunes. En effet, parmi les 18-29 ans, 5 % des Allemands ont déjà utilisé une voiture en autopartage et 36 % envisagent de le faire. En revanche, parmi les 45-59 ans, seuls 2 % ont déjà eu recours à un service d'autopartage et 21 % envisagent de le faire. Enfin, selon un sondage réalisé auprès des personnes déjà enregistrées comme clients d'un service d'autopartage, 47 % ont déclaré s'être inscrits du fait de la proximité géographique des véhicules disponibles, 44 % se sont inscrits en vue d'essayer l'autopartage, 36 % l'ont fait car ils estiment ce service moins coûteux que la détention d'une voiture et 33 % se sont enregistrés car des véhicules sont disponibles dans de nombreuses villes en Allemagne.

Cindy Lavrut