L’automobile offre un bon taux d’insertion professionnelle

D’après l'Observatoire de l'Anfa, le taux d’insertion professionnelle des jeunes formés aux métiers de l'automobile, en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation, est à un niveau stable, meilleur que celui d'autres secteurs offrant ces cursus. « Sept mois après leur examen, 60 % des apprentis sont en emploi », indique l'Anfa, ce qui représente trois points de plus que la moyenne du taux d'emploi des autres spécialités de l'apprentissage, telles que l'agriculture ou l'hôtellerie. (Journalauto.com)

Alexandra Frutos