L'automobile connectée pourrait être proposée en série dès 2015

Le projet SIMTD - qui regroupe les constructeurs Volkswagen, Daimler, BMW, Ford et Opel, ainsi que les équipementiers Bosch et Continental et les universités de Berlin et Munich - a permis de tester durant deux ans (et sur une distance cumulée de 1,7 million de km parcourus) dans la région Rhin-Main 120 véhicules connectés aux infrastructures routières.

Ces véhicules reçoivent en direct des informations pour signaler des feux, des ponts, des travaux, des embouteillages, des automobilistes roulant à contre-sens ou encore des conditions météorologiques dangereuses.

Selon Christian Weiß, coordinateur du projet SIMTD et en charge de l'équipe de Daimler au sein du projet, estime que « la communication "Car-to-X" [entre véhicules et infrastructures] est prête pour une utilisation au quotidien ».

La communication entre véhicules et infrastructures permettrait une économie de 6,5 milliards d'euros par an en Allemagne, grâce aux accidents évités.

Des installations visant à signaler les travaux aux véhicules connectés seront mises en place sur le couloir routier entre Rotterdam, Francfort et Vienne dès 2015. (FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG 21/6/13)

Cindy Lavrut