L’automobile bien placée dans le programme des investissements d’avenir

Les PSPC (projets structurants de R&D des pôles de compétitivité) visent à soutenir des travaux d'avant-garde de l'industrie française et s'articulent autour de 26 pôles de compétitivité dans 20 régions. Ces projets rassemblent en moyenne treize partenaires, dont plus de 55 % d'entreprises, alors que les règles de l'appel à projets prévoient un consortium minimum de trois partenaires. Si les projets sont de nature et d'envergure très variables, l'investissement en R&D de l'ensemble des partenaires sur un projet s'établit en moyenne à 29,5 millions d'euros, dont environ 12,6 millions d'aides (avances remboursables et subventions).

Sur les onze derniers projets structurants sélectionnés, la filière automobile est très bien représentée. Elle a en effet décroché trois projets : Fiabilin s'attache au développement de l'usage du lin dans les composites pour l'automobile et l'aéronautique, tandis que Fi-Vime2 concerne la généralisation de la roue motorisée, et que Megan aborde l'enjeu du développement des modules électroniques de puissance pour les véhicules électriques. (JOURNALAUTO.COM 23/8/13)

Alexandra Frutos