L’affaire Volkswagen ne remet pas en cause les qualités des moteurs diesel

Dans un entretien accordé à VALEURS ACTUELLES (1/10/15), le directeur général d’ALD Automotive, numéro un français de la location de voitures de longue durée pour les entreprises, explique que les constructeurs ont fait énormément d’efforts pour proposer des diesel propres au cours des dernières années. « Ils y sont parvenus : l’affaire Volkswagen ne remet pas en cause les immenses progrès qui ont été apportés, notamment avec la norme Euro-6. Actuellement, en France, les voitures diesel représentent un peu moins de 90 % du parc des véhicules d’entreprise, 10 % sont des moteurs à essence et 2 % des électriques. Environ 60 % du parc automobile des entreprises est constitué de véhicules fabriqués par les constructeurs français, les trois grandes marques européennes se partageant à peu près à égalité les 40 % restants », déclare-t-il. « Aujourd’hui, dans les parcs automobiles, il n’existe quasiment plus de véhicules rejetant plus de 200 grammes de CO2. Même les voitures de direction ne dépassent plus le seuil des 140 grammes », ajoute-t-il.

Alexandra Frutos