L'administration valide la suppression de 263 emplois chez Cenntro Motors

La direction régionale du travail du Rhône-Alpes a donné son feu vert à la suppression de 263 emplois chez Cenntro Motors France, une ancienne usine de lave-linge FagorBrandt reconvertie dans les véhicules électriques à Lyon, ont annoncé le 10 septembre syndicats et direction. L'annonce a été faite à l'occasion d'une audience au tribunal de commerce, qui a prolongé jusqu'au 29 octobre la période d'observation de cette entreprise d'environ 380 salariés, placée en redressement judiciaire en avril moins d'un an après sa reprise par un homme d'affaires sino-américain.

Ce plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) avait été annoncé en juin. Il prévoit de licencier 263 personnes pour ramener l'effectif à environ 120 salariés, avec des indemnisations au minimum légal. Il doit encore être autorisé par le juge-commissaire du tribunal, mais les premières lettres de licenciement pourraient tomber fin septembre, selon l'administrateur judiciaire. (AFP 10/9/15)

Alexandra Frutos