L’activité de la Diac a progressé sur le semestre

Sur les six premiers mois de 2014, le nombre de dossiers de financement traités par la Diac, filiale financière du groupe Renault, a augmenté de 4,4 %, avec un peu de plus de 154 000 dossiers comptabilisés à la fin juin (VN+VO). Sur la période, sa production financière a progressé de 1,2 %, à 1,8 milliard d’euros.

« Nous avons aussi affiché un taux de pénétration VN dans le réseau de 33,1 %, dont 32,1 % pour Dacia, 33,3 % pour Renault et 33,4 % pour Nissan », se félicite Richard Bouligny, directeur général de la captive. En un an, le taux de pénétration de la Diac chez Nissan a bondi de 5,7 points. « Les fonctions supports de Nissan Finance sont par ailleurs basées au siège sociale de Nissan France », souligne-t-il.

La Diac est en outre satisfaite de son opération commerciale Overlord (lancée le 6 juin à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement de Normandie), qu’elle envisage de prolonger au-delà de la fin août (elle permet de bénéficier de taux très attractifs aussi bien sur des VN que des VO, à savoir 1,99 % sur douze mois, 2,99 % sur vingt-quatre mois, 3,99 % sur trente-six mois et 4,99 % sur quarante-huit mois).

La captive a en revanche déjà décidé de lancer à l’occasion du Mondial de l’Automobile une prestation de services centrée sur la sensibilisation au comportement routier, une offre qui donnera lieu à la création d’un site internet spécifique permettant d’accéder à des stages de récupération de points. Il n’est en outre pas impossible qu’elle lance à la même occasion un service de conciergerie qui ciblera dans un premier temps les particuliers. « Il sera lancé à coup sûr avant la fin 2014 », indique M. Bouligny. (JOURNALAUTO.COM 21/7/14)

Alexandra Frutos