L’activité de Mia Electric ne décolle pas

Mia Electric revendique près de 1 500 voitures vendues depuis près d’un an et demi, loin de son objectif initial de 12 000 unités par an. Au premier trimestre de 2013, seules 69 Mia ont été immatriculées en France. A Cerizay, la ligne de montage assemble 25 à 50 véhicules par jour, contre 1 000 anticipés au démarrage et au minimum 125 pour atteindre le point mort. Les 220 ouvriers affectés à la fabrication sont au chômage partiel. Le centre de recherche et développement qui travaille pour Mia (80 salariés) propose pour sa part ses services à des entreprises tierces pour tenter de diversifier ses revenus, explique LE MONDE (9/4/13).

Alexandra Frutos