L'accord de libre-échange sino-australien pourrait profiter aux constructeurs chinois

Le 17 juin, la Chine et l'Australie ont signé un accord de libre échange à Canberra. 85 % des biens exportés par l'Australie pourront entrer en Chine sans taxes douanières. En outre, la taxe à l'importation de 5 % imposée sur les voitures chinoises importées en Australie sera levée. De ce fait, l'accord de libre-échange sino-australien pourrait profiter aux constructeurs chinois, qui pourront abaisser leurs prix en réponse à cet avantage fiscal. Toutefois, le marché automobile australien étant un marché mature (et donc relativement saturé), la possibilité de développement des ventes des constructeurs chinois reste limitée.En revanche, l'accord de libre-échange devrait permettre une nette croissance du commerce bilatéral de pièces automobiles entre Chine et Australie. L'Australie est le 8ème partenaire commercial de la Chine, tandis que la Chine est le premier débouché des exportations australiennes, ainsi que le premier pays fournisseur d'importations pour l'Australie. (GASGOO.COM 29/6/15)

Cindy Lavrut