L’Union européenne veut limier l’usage des biocarburants de première génération

Les gouvernements de l’Union européenne sont parvenus le 13 juin à un accord provisoire visant à plafonner à 7 % en 2020 la part des biocarburants de première génération (biodiesel, bioéthanol) destinés aux transports afin de limiter l’utilisation des terres arables pour cette production aux dépens des cultures alimentaires. Des négociations doivent maintenant s’ouvrir avec le Parlement européen, qui s’était prononcé en septembre dernier pour un taux de 6 %, afin de trouver un compromis final. (LIBERATION 14/6/14, ECHOS 16/6/14)

Alexandra Frutos