L’Union européenne soutient le projet 5GCAR

Mis en ?uvre par la Commission européenne avec des acteurs de l’industrie, des opérateurs télécoms, des fournisseurs de services, des PME et des chercheurs, la phase 2 du partenariat public-privé sur les infrastructures 5G a permis de retenir 21 nouveaux projets sur 101 présentés. Le projet 5GCAR, qui vise à développer une architecture 5G globale offrant une connectivité réseau optimisée entre un véhicule et un autre élément, a été attribué au consortium mené par Ericsson lors de cette phase 2. Soutenu par 14 partenaires, dont le Groupe PSA, Orange et Volvo, le consortium bénéficiera d’une aide de la part de l’Union européenne, qui a alloué un budget de 154 millions d’euros pour financer des projets innovants tels que 5GCAR. Il recevra ainsi des fonds pour la réalisation des tests nécessaires afin d’assurer le déploiement de véhicules connectés d’ici à 2020. Le projet, qui s’étalera sur deux ans (de juin 2017 à mai 2019), emploiera une trentaine de chercheurs.

« Le financement européen accordé à notre projet 5GCAR est une étape majeure permettant à notre initiative d’aller plus loin, plus rapidement, et de répondre aux besoins du marché d’ici à 2020 », se félicite Franck Bouetard, président d’Ericsson France. « Avoir de tels projets en Europe est la clé de cette course mondiale, car ce sont des projets synonymes de croissance et d’emplois pour notre continent dans le futur », ajoute-t-il.

Mikael Fallgren, chercheur chez Ericsson en charge de 5GCAR, présentera le 14 juin 2017 en Finlande ce projet de recherche et d’innovation de cinquième génération, dédié à la communication automobile. (JOURNALAUTO.COM 9/6/17)

Alexandra Frutos