L'Union européenne porte plainte à l’OMC contre les mesures fiscales brésiliennes

L’UE a demandé à l’OMC l'ouverture de consultations avec le gouvernement brésilien au sujet des mesures fiscales qui frappent notamment les importations de véhicules. Dans le secteur automobile, le gouvernement brésilien a augmenté en 2011 de 30 points l’Impôt sur les Produits Industrialisés (IPI) en appliquant cette hausse aux seuls véhicules importés, pour favoriser la production nationale. « Cette taxe discriminatoire devait expirer en décembre 2012, mais en septembre 2012, elle a été remplacée par un régime fiscal tout aussi problématique, dit « Inovar-Auto », destiné à durer cinq années de plus », explique un communiqué de la Commission européenne. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos