L’Union européenne a relevé les seuils d’émissions

L’Union européenne mettra en place de nouvelles procédures de tests antipollution à partir de 2017. Cette réglementation, RDE (Real Driving Emissions), qui tient compte des émissions en conditions de conduite réelles, sera appliquée en deux étapes au cours des six prochaines années, explique la Commission. A partir de septembre 2017, les constructeurs vont bénéficier d’une marge de tolérance pour les émissions d’oxydes d’azote (NOx) de 110 % pour les nouveaux modèles mis en circulation (en 2019 pour les nouvelles voitures), soit deux fois plus que le seuil de 80 mg/km stipulé actuellement par la législation européenne. Puis à partir de janvier 2020, la différence sera ramenée à 1,5 fois (50 %) pour tous les nouveaux modèles - un an plus tard pour les nouvelles voitures - et ce de façon permanente. (AFP)

Juliette Rodrigues